Dépression au travail : Découvrez dans cet article, les meilleurs solutions naturelles pour retrouver une vie positive.

Savez-vous que la dépression est un trouble mental ?

Elle se manifeste par une tristesse, des fluctuations d’humeur, des symptômes psychotiques et parfois même une agitation incontrôlée.

Très soudainement, vous éprouvez une perte d’intérêt ou de plaisir, des sentiments de culpabilité ou de dévalorisation de soi, un appétit perturbé, une insomnie ou  une hypersomnie, une certaine fatigue et des problèmes de concentration. 

Attention ! La dépression peut perdurer ou devenir chronique. Elle risque d’affecter ainsi la mitivatio et l’envie d’une personne d’être présente à son travail.

Pour les cas extrêmes, elle peut créer des pensées suicidaires chez la personne. 

La dépression au travail est considérée comme l’un des maux de notre siècle. 

Notre style de vie ultra-connecté est pour de nombreux scientifiques une des causes du développement de la maladie dépressive dans le monde. 

Beaucoup de personnes en en sont victimes.

Il peut résulter d’une pression, d’un burn-out ou d’un stress au travail, elle peut aussi découler des circonstances familiales. 

Si la dépression a affecté une personne jusqu’à un point où elle a dû arrêter son travail, quelles sont alors les décisions à prendre pour qu’elle puisse s’en sortir ?

Je vous propose ci-dessous quelques idées et étapes à suivre.

Connaître les racines de la dépression du au travail

Votre situation de deuil vous a-t-elle conduit à la dépression ?

Avez-vous perdu votre bébé et vous vous retrouvez dans une situation post-partum douloureuse ? ou alors votre période de déprime est dû à une prise de poids non souhaitée ?

La dépression est un signe que quelque chose ne va pas. 

Cependant, on peut tourner la dépression en une situation positive et ce serait une formidable opportunité d’apporter des changements dans notre façon de vivre !

Il n’y a pas une seule formule pour tous. La pathologie est étudiée cas par cas.

C’est la relation avec notre entourage et notre environnement qui façonne notre manière de penser et notre manière d’agir.  

Imaginons que ma dépression est causée par le stress au travail, je ne peux pas simplement quitter ou changer de boulot !

De même si ma dépression provient des fréquentes tensions familiales, il serait disproportionné de quitter mon conjoint pour la soigner !

En réalité, ce qui me conviendrait c’est de prendre un peu de recul pour réfléchir, maîtriser mes troubles de l’humeur et parvenir à modifier certaines manières de réagir.  

Entamer une psychothérapie pour retrouver gout à la vie et au travail

Un projet au travail n’a pas abouti tel qu’on l’aurait imaginé. Je me sens coupable de ne pas être à la hauteur de réussir quelque chose et un sentiment de dévalorisation de mes capacités m’envahit. 

Je ressens une totale incapacité à continuer.

Ce sont tous des signes de mal-être.

Les études révèlent que la dépression est liée à une culpabilité  inconsciente ou imaginaire.

Vous vous sentez être une victime de la dépression ?

La thérapie efficace sera de faire un retour de réflexion sur soi.

Mais lorsque vous revenez sur certaines circonstances ou faits, vous risquez de replonger dans un traumatisme psychologique. 

C’est la raison pour laquelle rencontrer un thérapeute compétent est primordial pour faire un  diagnostic.

Parler et exprimer ses émotions ont montré leur efficacité dans la prévention des rechutes. Cela facilitera votre guérison. 

Approchez un professionnel. Son travail c’est de vous écouter tout en restant neutre.

Cette approche cognitive permet de lutter contre ses schémas de pensées négatifs et auto-dévalorisantes.

Le psychothérapeute jugera si la prescription des médicaments anti-dépresseurs ou les anxiolytiques est nécessaire, dépendant de la gravité de l’état dépressif.

Quel est le but de faire tout ça ?

C’est pour favoriser un changement d’état d’esprit. 

Pour un résultat satisfaisant, vous serez suivi par un psychiatre ou un psychologue une fois par semaine, deux fois par mois minimum pendant plusieurs mois. 

Savoir s’auto-commander

Vous avez perdu l’appétit ou perdu du poids, vous exprimez des idées délirantes, vous faites des épisodes dépressifs répétées, si bien que votre employeur a décidé de vous donner un arrêt-maladie.

Beaucoup de questions se bousculent dans votre tête. Le contenu du portefeuille est affecté. Un changement doit être apporté au quotidien. 

On s’interroge comment va-t-on payer les factures, comment va-t-on s’y prendre pour les enfants, etc.

Prenez garde ! La force de décision au moment de la détresse psychologique est faible et l’on a tendance à agir inconsciemment. 

On néglige le soin de soi, on ne se nourrit pas correctement. 

Ça pourrait nous paraître bizarre, mais essayez d’être un parent pour soi-même, jouez à la maman pour vous nourrir normalement, ou au père attentif lorsqu’il s’agit de s’auto-protéger de certains comportements destructeurs.

Vaincre la dépression au travail 

Vous ressentez comme une tristesse intense, et n’avez aucune envie de bouger, d’agir.

Votre cerveau a du mal à fonctionner. Vous sentez comme paralysé, absent en vous-même, et vous manquez de de motivation pour quoi que ce soit.

Vous aimez jouer à la guitare ou au piano, ou au violon mais maintenant vous êtes complètement désintéressé. 

Sans plus ni moins, vous manifestez les symptômes de la dépression.

Un sentiment de vide vous envahit, et cet état dépressif entraîne un handicap social puisque vous coupez les liens familiaux et amicaux. Ce qui rend la maladie encore plus pénible à vivre. 

Afin de combattre la dépression et de booster son niveau de dopamine, une des techniques est de se lancer dans une activité très simple, sans engagement, et très facile à faire chez soi.

  • Faire du ménage.
  • Faire la lessive.
  • Passer l’aspirateur
  • Nettoyer les vitres
  • Ranger quelques affaires qui traînent. 

Il faut se mettre en mouvement pour chasser la négativité et la dépression

arret-de-travail-pour-depression-comment-sy-prendre-pour-aller-mieux

Bouger ! Cela va naturellement augmenter le taux de dopamine, l’hormone du bien-être, mais aussi de sérotonine ou l’hormone du bonheur.

Vous serez satisfait d’ avoir accompli quelque chose.

Mais on peut l’utiliser pour nous guérir durablement de notre passé et même de repartir plus libre et plus mature. 

Si le médecin le recommande, passer du temps dehors en se renouant avec la nature s’avère être très efficace pour le cerveau en faisant du jardinage, du bricolage ou en nettoyant sa voiture.

Çà aide à se changer les idées.

Il en est de même, faire du sport à l’extérieur est aussi très bénéfique.  On profite des rayons de soleil pour combattre la déprime saisonnière et la dépression.

Le sport booste le niveau de dopamine et la lumière agit sur la glande pinéale qui est responsable de la sécrétion de la mélatonine connue comme l’hormone du sommeil. 

D’autres options de soulager la dépression sont disponibles mais le but est d’avoir une activité physique et de réaliser un objectif. Pour combattre la déprime, choisissez alors une activité qui vous passionne.

Je vous garantis que vous y verrez plus clair et plus apte à prendre une décision rationnelle pour remédier à vos humeurs dépressives. 

Voici une bonne source de motivation : une musique  positive et rythmée. Les rythmes agissent sur le cerveau et le cœur, plus précisément la cohérence cardiaque. 

Vous avez bien compris ! La solitude est aussi une source majeure de la dépression.

S’entourer des personnes qui vous apprécient et qui vous soutiennent est très important.

Ces personnes vous aiment et vous comprennent. Cela est aussi nécessaire pour votre guérison.

Voici l’un des secrets pour traiter une dépression.

Bien manger !

Une santé physique et mentale dépend d’une alimentation équilibrée. 

Une étude de l’université de Yale publiée dans la revue Neuropharmacology, ainsi que des recherches menées au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal ont démontré qu’une mauvaise alimentation (trop riche en sucres rapides et en graisses raffinées) peut avoir des conséquences néfastes sur le moral. 

Pour combattre la dépression, privilégiez les plats légers cuits avec des légumes.

L’oméga 3 très présent dans les poissons gras (thon, sardine, saumon…) contribue à la construction des cellules cérébrales et auraient selon certaines études des effets antidépresseurs.

On peut aussi citer le calcium contenu dans le lait, les yaourts, mais aussi les pois chiches, les haricots rouges, les graines de sésame et de chia, artichauts, brocolis, navets, choux chinois, choux frisés, asperges, épinards qui participe aux transmissions nerveuses et favorise le bon fonctionnement du cerveau.

Le magnésium de son côté contenu dans les noisettes et les amandes qui stimule l’influx nerveux et permet de lutter contre le stress.

Des chercheurs ont observé un lien entre de faibles taux sanguins de vitamine D et des risques élevés de souffrir de dépression.

On retrouve des récepteurs à la vitamine D dans plusieurs parties du cerveau, notamment certaines qui sont impliquées dans la dépression.

Nous avons énormément besoin de lumière, notamment pour synthétiser l’indispensable vitamine D.

Mais le manque de clarté diminue la quantité des principaux neurotransmetteurs : sérotonine, noradrénaline, et la dopamine, dont on manque quand on souffre de dépression.

Profitez de sortir dehors mes amis ! 

Le soleil fait du bien au moral et indispensable pour soigner la dépression. 

Pendant l’hiver lorsque la lumière se raréfie, essayez les cures de luminothérapie en utilisant les fameux simulateurs d’aube, surtout le matin. 

Bien dormir

Attention ! Le manque de sommeil et l’insomnie sont une porte d’entrée à la dépression. 

Nous possédons une zone dans notre cerveau nommée amygdale.

L’amygdale est une structure en forme d’amande, située au cœur du cerveau, et dont on pense qu’elle joue un rôle important dans la régulation de nos émotions et de notre niveau d’anxiété.

On a découvert que l’amygdale des personnes qui sont privées de sommeil réagissait plus fortement à des images tristes que celles qui dorment bien.

Chez les individus privés de sommeil, la communication avec les parties du cerveau qui régulent l’activité de l’amygdale semblait affaiblie et ils avaient du mal à contrôler leurs émotions. Ils sont mélancoliques, tristes, irritables, anxieux avec des fluctuations d’humeur.

Donc un sommeil de mauvaise qualité peut effectivement entraîner des troubles dépressifs. 

Un sommeil calme et réparateur vous aidera à guérir de la dépression.

Eliminez tous les bruits autour de vous, éteignez tout écran, y compris le smartphone, et les lumières vives de votre salon ou de votre chambre. Optez pour une veilleuse au besoin. 

Vous l’avez compris mais subir la dépression du à son travail, n’est pas une fatalité.

Vous devez un ou deux exercices que je viens de vous proposer et vous constaterez un mieux être rapide.

Sachez-le, la meilleur manière de retrouver une vie positive est de changer ses habitudes.

Si vous avez la moindre question, n’hésite pas à me laisser un commentaire.

Courage à vous

Adam

Ps : Si vous souhaitez des informations complémentaire sur la dépression, voici 60 méthodes naturelles contre la dépression :https://stress-solution.info/60-methodes-naturelles-vaincre-depression/