Crise d’angoisse : 7 les erreurs à éviter, découvrez dans ce nouvel article les meilleurs méthodes naturelles pour vivre une vie sereine.

S’il y a bien une chose sur laquelle tous ceux qui sont sujets aux crises d’angoisse seront d’accord, c’est que celles-ci sont aussi terrifiantes que désagréables à vivre.

Pourtant, l’anxiété est en soi quelque chose de plutôt sain : il permet à votre corps d’être en alerte dans les situations qu’il juge inhabituelles, voire dangereuses.

Il est donc normal d’être légèrement anxieux la veille d’un oral, d’un entretien d’embauche ou d’un concours important.

Le problème avec l’angoisse, c’est que nous ne sommes pas tous égaux face à cette peur irrationnelle.

En effet, certains gèrent très bien ce stress, tandis que d’autres deviennent littéralement prisonnier de cette panique et ce transforme en crise d’angoisse chronique.

Ces crises peuvent avoir un impact très négatif sur votre vie et c’est pourquoi vous devez vous en sortir rapidement.

Dans cet article, je vais vous donner des méthodes naturelles pour éviter que vous ne transformiez une situation anodine en crises d’angoisse.

1er erreurs à éviter face à la crise d’angoisse : ne pas prendre de décisions irraisonnées

La première chose que je voudrais souligner dans cet article est lié à la manière dont les gens gèrent leurs crises d’angoisse.

En effet, il faut savoir qu’il existe différents types de réaction face à une attaque de panique.

Certaines sont plus adaptées que d’autres, et c’est exactement ce que nous allons voir dans cette partie. 

Lorsqu’une personne fait une peur excessive, c’est parfois très impressionnant.

Le premier réflexe commun est donc d’associer cette panique à un état de danger grave, voire de mort imminente.

C’est pourquoi beaucoup de personnes ont pour premier réflexe de se rendre aux urgences. C’est peut être vos cas ?

Néanmoins, il faut savoir que ces crises ne mettent pas la vie de celle ou celui qui en souffre en danger.

Ainsi, se rendre à l’hôpital pour une simple crise d’angoisse est tout à fait improductif, puisque vous en sortiriez qu’avec un simple Xanax et une solution médicamenteuse.

2ème : erreurs à éviter face à la crise d’angoisse et l’anxiété : ne pas vous rassurer

Le premier conseil que je souhaite vous partager peut paraître simple, mais il ne l’est pas pour tout le monde : si vous êtes sujet(e) aux crises d’angoisse, la meilleure chose à faire est de ne pas paniquer en fonçant à l’hôpital.

Nous en avons bien conscience, cette façon de procéder peut choquer.

Néanmoins, il reste totalement vrai.

En effet, la plupart des gens tentent de se rassurer lorsqu’ils sont victimes d’une angoisse. C’est très compréhensible, et c’est souvent le premier réflexe qui vient à n’importe qui se sachant souffrant de cette peur.

Pourtant, il s’avère que ce réflexe fait plus de mal que de bien.

Pire que cela, il va souvent venir aggraver la situation et parfois déclencher plus de panique : peur de mourir, impression de faire une crise cardiaque, agitation mentale…

En réalité, plus vous tentez de contrôler la situation, plus l’état de panique va augmenter.

C’est l’accumulation de ce sentiment qui va ainsi transformer une angoisse en une crise d’angoisse.

Mais alors que faire ? Comment empêcher notre cerveau de sur interpréter des situations et de perdre le contrôle ? l’erreur de beaucoup face à la crise d’angoisse

C’est ce que nous allons voir dans les parties qui suivent. Pour l’instant, contentez-vous de retenir que lutter contre vos émotions est souvent une fausse bonne idée.

La respiration, où l’outil miracle pour lutter contre la crises d’angoisse

crise-d-angoisse-7-erreurs-a-eviter-meditation

L’un des meilleurs conseils que je peux vous donner pour lutter contre vos crises d’angoisse est paradoxalement très simple : apprenez à gérer votre respiration.

Vous vous demandez probablement comment il est possible de gérer une telle situation simplement avec sa respiration.

Pourtant, c’est l’une des méthodes les plus efficaces pour que la situation s’améliore et diminuer ce sentiment d’anxiété.

Évidemment, il ne suffira pas d’appliquer un schéma de respiration pour que cette technique fonctionne. Il faudra que vous répétiez l’exercice ci-après encore et encore pour que le jour où une crise survient, celui-ci vienne à votre esprit naturellement.

Cet exercice se découpe en 3 grandes étapes :

  • Commencez par bloquer votre respiration : Ce point est très important pour la gestion de vos crises d’angoisse. Concentrez-vous donc sur la sensation d’étouffement que vous ressentez lorsque vous êtes en pleine crise d’angoisse.

Une fois que vous ressentez celle-ci, contraignez-vous à ne plus respirer. Il ne s’agit ici que de quelques secondes, mais il est important que vous reteniez votre respiration.

  • Inspirez de l’air à nouveau : Une fois que vous êtes à bout de souffle, posez une main sur votre abdomen, et l’autre main sur votre poitrine.

    Ensuite, inspirez doucement de l’air en sentant votre cage thoracique se remplir. Dans l’idéal, il faudrait que cette phase d’inspiration dure environ 5 secondes.
  • Expirez l’air et expulser votre stress : Une fois vos poumons bien remplis, expirez l’air lentement par la bouche. L’important ici est de se concentrer pour expirer l’air de ses poumons le plus lentement possible. Essayez de faire durer ce processus 6 secondes.

À la fin de cet exercice, continuez à respirer lentement. Prenez quelques minutes pour sentir le stress s’échapper de votre poitrine.

Une petite crise d’angoisse pourra être gérée de cette manière en quelque secondes à peine.

Voici une vidéo complémentaire pour bien appliquer cette exercice et avoir moins d’angoisse :

Lutter contre la crise d’angoisse grâce à ses sens et ne pas faire les erreurs de la subir et de paniquer

crise-d-angoisse-7-erreurs-a-eviter-main

Cette méthode est relativement connue, mais elle est rarement bien détaillée.

Je vais essayer de faire un récapitulatif clair de celle-ci, et ainsi vous montrer comment il est possible de calmer une crise d’angoisse grâce à ses sens.

Dans cet exercice, le but est que vous repreniez le contrôle de votre corps petit à petit, sens par sens.

Ainsi, l’objectif ici sera d’énoncer à voix haute :

  • 5 choses que vous pouvez voir (la vue est le sens le plus évident, voilà pourquoi il est en tête de cette liste) : Choisissez 5 objets présents autour de vous dans la pièce, et essayez de les citer, puis si possible, de les décrire.

  • 4 choses que vous pouvez entendre : Ici, il sera parfois difficile d’entendre 4 bruits et sons bien distincts. Pourtant, en vous concentrant, il est très probable que vous parveniez à le faire ! Et le plus beau avec cet exercice, c’est que la concentration que vous utilisez pour entendre ces 4 sons différents vous permettra d’oublier votre crise d’angoisse. Et donc de la calmer.
  • 3 choses que vous pouvez toucher : Ici, il serait bien que vous preniez le temps de toucher 3 objets différents. Si ces derniers sont loin les uns des autres, c’est encore mieux !
  • 2 choses que vous pouvez sentir : L’odorat sera un indicateur important, puisqu’il demande un minimum de concentration. Et vous l’aurez compris, c’est cette concentration qui vous permettra de sortir de votre crise de panique.
  • 1 chose que vous pouvez goûter : Nous le savons, il n’est pas toujours possible de manger ou de boire quelque chose. Pourtant, l’action de grignoter quelque chose obligera votre cerveau à penser à autre chose, et luttera donc contre la crise de panique que vous combattez.

L’objectif de cette section est à peu de choses près le même que celui de la section n°2.

Il se trouve que la respiration est une arme redoutable contre les crises d’angoisse, alors pourquoi se priverait-on de ces techniques ?

Ici, il s’agit de lutter contre l’hyperventilation en augmentant la pression au niveau de votre abdomen. Cela aura pour effet de comprimer votre diaphragme vers le haut, et d’ainsi ralentir votre cœur.

C’est une méthode totalement naturelle et sans risques, que je vous invite à utiliser dès que vous sentez que l’angoisse vous guette !

Prenez néanmoins note que comme pour la technique de respiration précédente, celle-ci demande également un minimum d’entrainement avant d’être maîtrisée.

Prenez donc le temps de respirer par le ventre dans un moment calme pour être prêt(e) le jour où un problème surviendra !

Pour exécuter cette technique correctement, commencez par vous assoir. Ensuite, posez une main sur la poitrine et l’autre sur le ventre.

Une fois cela fait, inspirer et expirer par le nez en gonflant le ventre, tout en essayant de ne pas faut bouger la partie haute de votre thorax.

Essayez au maximum de vider votre esprit, et continuez à respirer ainsi jusqu’à ce que l’angoisse commence à disparaître.

Mes erreurs face à l’angoisse sont nombreuses, mais la principale est de pas avoir pratiqué la respiration comme une nouvelle habitude de vie.

Disciplinez votre esprit pour dissiper votre anxiété

crise-d-angoisse-7-erreurs-a-eviter-plume

Discipliner son corps et son esprit est probablement la solution la plus efficace pour lutter contre une crise d’angoisse.

Il est évident que discipliner son esprit est quelque chose de plus facile qu’à faire. Pourtant, il existe quelques techniques pour y parvenir.

Je vais vous partager quelques techniques dès maintenant :

Ici, votre objectif sera de mettre en évidences toutes les pensées alarmantes qui vous viennent à l’esprit lorsque vous faîtes une crise d’angoisse.

Vous devrez également détourner les symptômes qui accompagnent ces pensées négatives : accélération cardiaque, difficultés à respirer, vertiges etc.

Par exemple, si à chaque fois que votre respiration s’accélère, votre cerveau associe cela à une situation dangereuse, et donc angoissante, souvenez-vous de toutes les fois où vous avez eu le cœur qui s’emballait après un effort.

De cette manière, vous disciplinerez votre cerveau à ne pas paniquer, et à ne pas associer cette accélération cardiaque à une situation critique.

Comprendre comment fonctionne l’angoisse pour mieux l’arrêter :

Si vous subissez des crises d’angoisse régulièrement, vous savez à quel point ces dernières semblent durer longtemps.

Pourtant, dans la majorité des cas, les crises d’angoisse ne durent en réalité que quelques minutes à peine !

Regarder le temps passer permet de focaliser son esprit sur autre chose que sur ses symptômes.

Les erreurs commisent face à la crise d’angoisse, c’est de trop se focaliser son attention face à ces émotions négatives.

Vous l’aurez de toutes façons compris : pour combattre une crise d’angoisse, il faut obliger son cerveau à penser à autre chose !

La manière dont vous parvenez à faire cela importe en réalité peu.

La prochaine fois que vous avez une sensation de peur imminente, faite l’effort de penser à autre chose.

Je vous recommande quelques minutes d’écoute d’une relaxation gudiée

Voici une vidéo qui peut vous aider à vous sentir mieux :

Penser à un endroit confortable et paisible (que celui-ci soit imaginaire ou pas !) aidera grandement à calmer vos angoisses.

J’espère vraiment que mon article et mon site, vous donner les bonnes méthodes pour vaincre vos problèmes de stress et d’anxiété. Mon but est de vous partager exclusivement des méthodes naturelles pour vous en sortir.

N’oubliez pas que la vrai clef pour vous en sortir et d’appliquer les exercices pour ne pas faire d’erreur face à la crise d’angoisse.

Crise d’angoisse : les erreurs à éviter sont pour moi un guide complet pour reprendre la main sur ses émotions et ne plus subir sa vie.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

J’espère que l

Prenez soin de vous

Adam