Vous souffrez de fatigue chronique et anormale ?

Vous vous sentez épuisez sans raison ?

vous êtes sujets à des symptômes chronique ?

Commencez par vous installer confortablement afin de lire dans les meilleures conditions les explications ci-dessous.

Communément appelé encéphalomyélite myalgique, le syndrome de la fatigue chronique (SFC) se caractérise par une fatigue persistante et souvent inexpliquée sur le long terme.

Ce type de syndrome comporte des symptômes aux répercussions importantes au point de vue personnelles et professionnelles, tel que des:

  • douleurs articulaires,
  • des tensions musculaires

En dernier lieu de nombreux facteurs de la vie peuvent être liés à cette fatigue chronique : notamment

  • des événements personnels,
  • un bouleversement émotionnel,
  • un changement de vie,
  • un traumatisme physique
  • un environnement inadapté.

Comprendre et déceler les causes de la fatigue chronique

Que l’on soit enfant ou adulte, nous pouvons tous être touchés par la fatigue chronique.

Selon des statistiques de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), les femmes seraient 2 à 4 fois plus touchés par ce syndrome que les hommes.

Reconnu en tant que maladie depuis 1988, le syndrome de la fatigue chronique frappe majoritairement les personnes de 20 à 40 ans.

Bien qu’il existe des enfants ou personnes âgées atteintes.

Avant d’être touché par cette maladie, la plupart des personnes souffrant de fatigue chronique mènent une vie normal, saines et active.

Il semblerait que la fatigue évolue de manière variable, elle survient de manière cyclique et dure en général 2 ans.

Enfin, il est impératif de consulter, d’effectuer des tests médicaux afin de comprendre médicalement.

C’est pourquoi ces baisses importantes d’énergies peuvent souvent se transformer par une infection ou maladie auto-immune.

Ce syndrome n’est reconnu comme tel que si toutes les possibles maladies ont été éliminées par le biais d’étude médicale.

A ne pas confondre avec de la dépression, les baisses d’énergies physiques liées à la fatigue chronique ne sont pas à mélanger avec des baisses de morales, dont les maladies liées à la dépressions. Les personnes touchées par ce syndrome ont plaisir à vivre et l’état psychique se détériore à cause de cette baisse physique et non l’inverse.

Les symptômes du syndrome de la fatigue chronique :

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-6

  • – Fatigue non expliquée depuis plus de 6 mois, qui ne survient pas après un exercice physique ou effort mental intense.
  • Après un effort physique ou mental non soutenu, la fatigue persiste et s’accentue dans les 24 heures qui suivent.- Sommeil non-réparateur même après un temps de repos.
  • Baisse de performances sportives, scolaires, intellectuelles et professionnelles.
  • Douleurs musculaire inexpliquée, maux de têtes inhabituels.
  • Perte de mémoire à court terme, concentration altérée, hypersensibilité au bruit et à la lumière, désorientation.
  • Impression d’étourdissement, pâleur, nausée, palpitations.
  • Symptômes grippaux, ganglions sensibles, maux de gorge, intolérances alimentaires.

Prévenir les périodes de fatigues extrêmes

Tout d’abord, évitez les excès, contentez-vous du minimum lors de vos belles journées.

Il faut évitez le stress psychologique et les relations toxiques.

Concentrez-vous sur votre bien-être, accordez-vous des moments de détentes :

  • médiation,
  • musique,
  • film,
  • marche,
  • contact animal.

Adoptez une routine, se coucher et se lever à une heure précise chaque jour.

Planifiez vos journées, cela vous permettra d’avoir une vision claire de vos activités et permettra à votre corps et votre tête de n’avoir aucun stresse supplémentaire.

Evitez les boissons énergisantes ou la caféine qui ne vous aiderai ni à dormir ni à réduire les palpitations.

Evitez également l’alcool et la nourriture trop grasse et trop sucrée, qui aura tendance à vous ralentir et alourdir votre corps.

Privilégier l’eau plate ou les jus frais, concernant la nourriture, mangez équilibré et léger.

Avoir un bon sommeil :

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-1

Avoir un sommeil de qualité est l’étape numéro un à adopter pour soigner sa fatigue.

Vous avez surement des troubles du sommeil si vous vous sentez constamment épuisé, stressé ou encore angoissé.

La fatigue peut provoquer l’apnée du sommeil.

Moi je réveillais constamment pendant la nuit, souvent entrecoupé de mauvais rêves et de crise d’angoisse nocturnes.

Voici un article qui peut vous aider à mieux dormi : comment mieux dormir quand on est angoissé et stressé

 

  • Dormez à des heures régulières avant 23h idéalement,
  • Évitez les repas trop copieux
  • Évitez les écrans après 21h (Portable, ordinateur, tablette)
  • Faite une activité relaxante avant de vous endormir (lecture, exercice de relaxation, bain, visualisation positive),
  • évitez les excitant avant de dormir (café, alcool, cigarette),
  • étirez- vous, 
  • demandez à ce que l’on vous fasse un massage,

Savoir se détendre rapidement :

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-5
Être fatigué consomme énormément d’énergie physique et mentale.

La meilleure façon de recharger les batteries est de vous fixer l’objectif de vous relaxer.

En premier lieu, un peu plus chaque jour à compter de 10 à 20 minutes de  relaxation.

Quoi qu’il en soit cette pause quotidienne va vous aider à diminuer un peu chaque jour votre fatigue.

La respiration relaxante :

D’une part se détendre avec la respiration est la façon la plus simple et la plus efficace pour se détendre. D’autre part elle vous permet d’être plus en forme.

Je vous conseille de pratiquer la respiration abdominale. Elle vous fera baisser sensiblement votre état de fatigue au fil du temps.

La respiration est une technique qui  vous apportera un maximum d’énergie nécessaire pour mieux affronter votre épuisement.

Si vous voulez en savoir plus sur la respiration abdominale, j’en explique les vertus dans cette article comment se relaxer avec la cohérence cardiaque.

Voici une vidéo explicative :

Voici des liens d’application mobile gratuite sur la cohérence cardiaque

 Iphone – https://itunes.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420?mt=8

Android-https://play.google.com/store/apps/details?id=com.rrr.macoherencecardiaque

Il est vivement conseillé de vous exercer le plus souvent possible pour en comprendre le mécanisme en respirant correctement.

J’ai écrit un article comment bien respirer ? Pour vous aider à respirer correctement  et être détendu en toutes circonstances.

Je vous conseille de pratiquer ces exercices 5 minutes par jour le matin ou après la pause déjeuner.

J’ai ressenti de vrais changements en pratiquant régulièrement les exercices de respiration. Donc, n’hésitez pas à essayer régulièrement.

Au-delà de la fatigue chronique, la respiration a réussi à diminuer mon stress et les angoisses et j’ai constaté un réel bien-être.

La méditation pour retrouver la sérénité

Comme je l’explique dans l’article, la méditation contre l’angoisse et le stress, la technique de la pleine conscience est la méditation la plus simple et la plus pratique pour s’initier à la détente.

C’est une pratique que je vous recommande si vous souffrez de fatigue chronique.

La méditation vous apportera une profonde relaxation est un maximum de tonus contre votre épuisement.

Comment pratiquer la méditation en pleine conscience ?

Suivez les recommandations de mon article la méditation contre l’angoisse et le stress et en suivant les directives de la vidéo.

Une activité plaisante comme la lecture, la musique, ou la marche contemplative ont d’excellentes vertus relaxantes.

Faire une activité physique régulière

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-3

Vous allez trouver cela paradoxal, mais faire une activité physique est une bonne chose.

Pour ma part, je pratiquai la marche rapide qui me faisait énormément de bien.

L’activité sportive permettra de sécréter de  l’endorphine et de la sérotonine qui de plus en plus rare quand on est dans un état de fatigue chronique.

Une activité physique vous permettra de réactivité ces deux hormones.

L’activité modérée telle que marcher rapidement, monter des escaliers ou encore soulever de petits haltères réduira les conséquences de l’épuisement et éliminera les hormones de stress tel que adrénaline.

Avoir une bonne alimentation

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-2

Pour retrouver le tonus, la pêche et  la bonne humeur, essayez de privilégier et de consommer avec abondance des fruits, des légumes et du poisson.

Essayer de diminuer graduellement les aliments et boissons sucrées, le café, l’alcool, la charcuterie, les plats préparés.

Ce sont autant d’aliments qui absorbent votre énergie et votre moral. Une mauvaise alimentation diminue votre vitalité et votre force pour affronter vos journées.

Consommer des aliments sains a été bénéfique pour moi sur tous les plans. J’ai ressenti un profond bien-être physique et mental.

Mon stress et mes angoisses en sensiblement diminuer et j’ai retrouvé petit à petit de la vitalité un peu plus chaque jour.

Comme je le dis souvent, le corps est comme une voiture si vous lui donnez un mauvais carburant, il ne faut pas s’étonner  que vous soyez malade ou fatigué.

Thérapies cognitivo comportementales

5-méthodes-pour-gérer-la-fatigue-chronique-4

La thérapie cognitivo comportementale (TCC) est une thérapie brève, qui pousse une personne à remplacer ces idées négatives et son comportement inadapté par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité.

C’est une technique que je n’ai pas essayée, mais j’en ai entendu le plus grand bien.

D’après de nombreux témoignages, elle a aidé de nombreuses personnes à se sortir de la fatigue chronique.

Les personnes qui ont suivi un programme de TTC ont réussi à diminuer de façon significative leur fatigue ainsi que tous les troubles liés à l’épuisement tel un recul des maux de tête, du manque de sommeil, et des pensées négatives.

Chercher sur le moteur de recherche Google ou chez votre médecin traitant les bonnes adresses pour trouver un thérapeute qualifié en TTC  qui pourra vous aider à vous proposer un programme sur quelques semaines pour vous aider à sortir de votre épuisement. Vous en serez au moins suivi et guidé pas à pas sur le chemin de la guérison.

Anxiolytiques naturels contre la grande fatigue

Sans avaler le moindre médicament, vous avez la possibilité de vous soigner.

En ingérant des médicaments, vous ne faites que masquer vos souffrances. Les méthodes naturelles vous aident à vous détendre et vous relaxer naturellement.

L’avantage des produits naturels, est que vous renforcez votre système immunitaires en ingérant des produits sains.

Retrouvez les 8 anxiolytiques naturels contre le stress, les angoisses et la dépression.

L’acceptation de votre épuisement

Le début de la guérison passe par l’acceptation.

Être conscient de ce qui nous arrive peut parfois avoir un effet plus immédiat qu’un médicament ou qu’une thérapie.

Accepter que l’on se trouve dans une position de faiblesse face à notre mental et notre corps est une étape essentielle, dont peut de personne sont capable de l’atteindre seule.

Plusieurs facteurs peuvent vous empêcher d’atteindre cet état d’acceptation, la honte, le sentiment de faiblesse, l’impuissance face à la résolution, ne pas comprendre et réussir à analyser son état.

Mais gardez en tête que le meilleur remède est en vous-même.

Afin de vous faire aider, vous pouvez faire appel à un médecin ou un physiothérapeute, qui vous accompagnera et trouvera avec vous les meilleures solutions de relaxations dont l’objectif sera de réduire et soulager vos symptômes.

Aider les personnes atteintes de l’épuisement chroniques

Dans nos moments de faiblesse et de détresses, nous savons tous combien il est important d’être entouré et soutenu par notre entourage proche.

Il est donc essentiel que les professionnels de santés et les proches des patients prennent au sérieux ce syndrome.

Il est essentiel et croire et d’accompagner la personne en souffrance, de ne pas confondre un sentiment de paresse avec un syndrome aigü tel que la fatigue chronique.

Ce n’est pas parce que l’on ne voit pas et qu’on ne ressent pas la même chose que la personne en face que sa fatigue et ses sentiments ne sont pas réelle.

Afin de mettre en place des méthodes pour gérer la fatigues chronique, lisez et mettez en application ces 5 techniques de relaxation.

Pour finir, apprenez à gérer votre énergie disponible, en faisant du sport ou une activité qui vous fait plaisir.

Faites de courtes siestes si vous en avez la possibilité, mangez frais et équilibré et adoptez des techniques de relaxations.

Éloignez le stress pour laisser place à la guérison

Écoutez votre corps, calmez le jeu.

L’important est de ne plus vous stresser, c’est ce calme intérieur qui engendrera une stabilisation de votre organisme.

Ne soyez pas frustré, n’écoutez pas les critiques, vous n’êtes pas feignant, vous avez le droit d’avoir un coup de mou.

Vous êtes au ralenti aujourd’hui, mais demain et après demain vous serez plus vif, plus énergique et vous retrouverez la forme que vous aviez perdu.

Par exemple, cites vous que chaque petit effort effectué, chaque pas en avant vous permettra d’une part de comprendre votre état, deuxièmement de sortir de cette fatigue intense.

Petit à petit, vous trouverez des solutions qui vous ressemblent et qui sont adaptés à votre corps et à votre métabolisme.

Reposez-vous quand vous en avez besoin, dès que l’occasion s’y prête.

Prenez le temps de vous écouter, répondez à vos besoins, n’attendez pas que votre état s’aggrave.

Soyez patient, votre état n’est pas figé, il évoluera si vous mettez tout en place pour changer.

Allez consulter, les spécialistes sont faits pour ça, parler, trouver des solutions avec un accompagnement personnalisé vous aidera à garder le morale.

Beaucoup de personnes ont besoin d’être guidé sur la voie de la guérison et il n’y a aucun mal à cela.

Prévenir les périodes de fatigues extrêmes

Evitez les excès, contentez-vous du minimum lors de vos belles journées, évitez le stresse psychologique et les relations toxiques.

Concentrez-vous sur votre bien-être, accordez-vous des moments de détentes : médiation, musique, film, marche, contact animal.Adoptez une routine, se coucher et se lever à une heure précise chaque jour.

Enfin planifiez vos journées, cela vous permettra d’avoir une vision claire de vos activités et permettra à votre corps et votre tête de n’avoir aucun stresse supplémentaire.
Evitez les boissons énergisantes ou la caféine qui ne vous aiderai ni à dormir ni à réduire les palpitations.

Evitez également l’alcool et la nourriture trop grasse et trop sucrée, qui aura tendance à vous ralentir et alourdir votre corps.

Privilégier l’eau plate ou les jus frais, concernant la nourriture, mangez équilibré et léger.

Pour conclure, j’espère que cet article vous a aidé à trouver des pistes et une solution à adopter contre votre fatigue chronique.